Ombudsman est un mot d’origine suédoise qui signifie « porte-parole des griefs ».

C’est connu, Sherbrooke offre une qualité de vie exceptionnelle, et ce, à plus d’un niveau.
Or le concept de qualité de vie inclut également une relation harmonieuse entre les citoyens et les instances municipales. Afin d’offrir aux citoyens et aux citoyennes une écoute et un traitement des conflits juste et équitable, l’ombudsman de Sherbrooke a été créé.

Écoute
et
respect

L’ombudsman de Sherbrooke se fait un devoir de répondre avec soin et empressement à vos demandes en plus de s’assurer que les services et avantages auxquels vous avez droit sont bel et bien respectés. L’ombudsman agit selon des valeurs claires et définies, soit le respect, l’accessibilité, l’écoute et l’empathie. Et soyez assuré que votre dossier sera traité avec neutralité et confidentialité.

L’ombudsman
est une instance
de dernier recours

Afin d’être entendu par l’ombudsman de Sherbrooke, il vous faut d’abord démontrer que tous les recours administratifs susceptibles de résoudre votre problème ont été épuisés.

Sachez que l’ombudsman de Sherbrooke ne peut pas enquêter sur les décisions :

  • 1_
    du conseil municipal, du comité exécutif, d’un conseil d’arrondissement ou d’un comité ou d’une commission de la Ville;
  • 2_
    de toute personne, dans le cadre de relations de travail avec la personne ou le groupe visé par l’intervention;
  • 3_
    d’un agent de la paix;
  • 4_
    du vérificateur général;
  • 5_
    prises par un tribunal ou un organisme ou une personne exerçant des fonctions judiciaires ou juridictionnelles.

Il ne peut pas non plus enquêter sur les différends privés entre citoyens.