Publication Ombudsman de Sherbrooke
Rapport annuel

Dépôt du rapport annuel de l’ombudsman de Sherbrooke

Sherbrooke, le 5 juillet 2021 – L’ombudsman de Sherbrooke présentera ce soir au conseil municipal le rapport annuel de ses activités pour l’année 2020. Évidemment, cette année marquée par la pandémie a bouleversé la vie de tous et chacun a dû s’adapter à cette réalité. Malgré la situation, le recours à l’ombudsman municipal a continué à être accessible aux citoyennes et aux citoyens qui ont d’ailleurs déposé 77 demandes en 2020. Comme l’accessibilité à l’édifice où est situé le Bureau de l’ombudsman n’était plus possible pour la population, l’ombudsman a pris les mesures nécessaires pour l’informer de la façon d’accéder à ces services, soit par courriel ou en remplissant le formulaire disponible sur son site web, qui ont continué à être offerts en mode télétravail.

Le rapport souligne également le 10e anniversaire du Bureau qui fut créé par une résolution du conseil municipal en 2010. Le conseil municipal a ainsi confirmé son souhait d’offrir à sa population une instance de dernier recours indépendante de l’administration municipale pour traiter les demandes des citoyennes et des citoyens qui s’estiment lésés par une décision une action ou une inaction de la Ville. Ainsi, depuis 10 ans, l’ombudsman a réglé des différends opposant les citoyens à la Ville, a veillé au respect de leurs droits et à ce qu’ils soient traités avec justice, respect et équité.

Les dossiers en 2020 concernent majoritairement les services de la planification et de la gestion du territoire, des affaires juridiques et des infrastructures urbaines, soit des services qui entraînent des répercussions importantes dans la vie des citoyennes et des citoyens.

L’ombudsman a également déposé un rapport d’enquête au début de l’année 2020 comportant des recommandations qui ont été suivies par l’administration municipale et qui ont permis de résoudre un différend entre des citoyens et la Ville. Le rapport comportait également des recommandations d’ordre plus général visant l’information aux citoyens et l’uniformité dans le traitement des demandes.

De nombreux dossiers ont également été réglés par l’intervention de la secrétaire générale, madame Michèle Emond, sans nécessité d’enquête formelle. Ses interventions permettent pour les citoyens une meilleure compréhension des décisions rendues par l’administration municipale, la considération de diverses solutions pour régler les différends et contribuent à l’amélioration des processus administratifs en place.

Toute situation soumise à l’ombudsman mérite d’être analysée avec rigueur et en tout respect des citoyennes et des citoyens qui font appel à ses services. Aussi, les demandes sont étudiées à la lumière et en tout respect des dispositions légales applicables, mais également avec la préoccupation de l’équité des décisions administratives rendues par la Ville. Ces concepts de légalité et d’équité sont complémentaires et contribuent au sentiment de justice perçue par les citoyens et les citoyennes et à la considération à laquelle ils sont en droit de s’attendre dans le cadre des prestations des services administratifs de leur Ville.

L’ombudsman tient à remercier les commissaires bénévoles pour leur travail consciencieux ainsi que leur engagement qui contribue à la crédibilité du bureau.

L’ombudsman souligne également l’ouverture et la collaboration de l’administration municipale face à son travail, l’objectif étant d’offrir le meilleur service possible aux citoyennes et aux citoyens de Sherbrooke.

Source : Bureau de l’ombudsman de Sherbrooke
819 563-7352

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *